Opinion Cameroun

Opinion Cameroun
la révolution du transfert d'argent

TROUPES USA AU CAMEROUN: QU’EN DIT LE KAMERUN ?

J’ai été très surpris de savoir que le plus grand pays du monde allait envoyer des soldats « pas pour les combats » sur le sol Camerounais. L’annonce précisait même que des troupes étaient déjà sur place. Je n’ai pas besoin de connaître les détails liés à ce genre de déploiement – partie réservée aux experts -. Qu’à cela ne tienne, faisons simplement parler le bon sens.
Lorsque les soldats USA vont quelque part, disons nous bien que ce n’est pas pour des cacahuètes, ni pour jouer au cache-cache. Malgré ce qu’on veut nous faire croire, il me semble que le Peuple Camerounais vient de louper un épisode. Cette guerre à l’Extrême Nord a ou aura un enjeu beaucoup plus fort que prévu. Les USA étant un pays à gros enjeux, je suis navré d’annoncer que je ne suis en aucun cas confiant sur la suite des évènements et j’espère me tromper.
Soit l’enjeu est d’être sur la liste des participants à quelque chose de fort qui prend bientôt une fin ( on ne déplace pas 300 personnes de si loin pour ça ). Soit c’est qu’il existe un « sucre » à cet endroit ou autour dont on nous cache l’info. Soit il s’agit de chasser une autre grande puissance de ce centre d’intérêt, donc de faire du Cameroun le théâtre éventuel d’affrontements. Soit enfin, on nous annonce là que la question de l’alternance de 2018 a débuté plutôt que prévu au Cameroun. Pour le moment, dans cette zone, à part le pipeline Tchad-Cameroun dont les USA sont presque dépositaires, je ne perçois pas encore de quel intérêt il pourrait être question.
Il existe déjà une coalition regroupant les pays limitrophes concernés pour gérer cette affaire. Et cela est bien ainsi. Le discours de la Maison Blanche apparemment n’en fait pas allusion. Quel que soit le scénario, ça ne me réjouie pas du tout de voir en même temps sur mon pays des puissances étrangères dont les orientations géopolitiques s’opposent les unes aux autres. Lorsqu’à l’Extrême Nord, il coexiste les indiscrétions de la France, la Chine, la Russie, et maintenant des USA, qu’est ce que cela veut invoquer comme futur dans la région ? Le Cameroun, ou la Coalition avec les voisins décide t elle encore à cet endroit ?
Enfin, sur la durée, n’oublions pas que les grands pays ne viennent pas pour trois jours. L’expérience nous montre bien qu’il y aura une sorte d’établissement sur la durée, et que dans les jours ou les mois qui suivent, les orientations, le volume des troupes, ses missions, sa durée et la forme que cela prendra va certainement changer.
J’attends des journalistes Camerounais qu’ils se mettent enfin et encore au travail pour rassurer au moins le Peuple que cette situation n’est pas en fait en train de nous échapper. Le risque étant bien sûr que ce soit sous le prisme mensonger de la Sécurité et de l’Intégrité du territoire que se décide pratiquement l’avenir du Kamerun.
Je souhaite enfin rappeler un fait. Lorsque des terroristes avaient pris en otage une centrale pétrolière Algérienne en plein printemps arabe, Alger avait réfuté toutes les propositions d’aide pour gérer la situation. Parmi les otages existaient pourtant des occidentaux. Alger était elle folle ?
Vivement que les Experts Patriotes Camerounais qui en savent plus éveillent le Peuple.
Partagez sur Google Plus

About BIGDeals

This is a short description in the author block about the author. You edit it by entering text in the "Biographical Info" field in the user admin panel.
    Blogger Comment
    Facebook Comment

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Laissez nous un commentaire sur cet opinion.