Opinion Cameroun

Opinion Cameroun
la révolution du transfert d'argent

PAUL BIYA NE PEUT PAS CHANGER. IL INCARNE LE PASSE par Boris Bertolt



                                                                     
Cet homme est un homme du passé. Ne demandez pas à un élève du CM2 de vous parler du marxisme ou du libéralisme, il en est incapable. Paul Biya ne peut que gouverner sur la base des techniques et stratégies incrustées dans son ADN. Cet homme a officiellement 84 ans. Dans toutes les sociétés du monde il a le statut de grand père. Il gouverne un pays où65 % de la population a moins de 30 ans. Que pouvez - vous attendre de manière rationnelle d'un tel individu, Rien. Si ce n'est un repos bien mérité.

Car certains camerounais font semblant de l'ignorer. Paul Biya intègre l'administration du Cameroun en 1962. Pour que vous ayiez une idée:
- En 1962, Fidèle Castro aujourd'hui décédé vient de faire la révolution à Cuba en chassant le dictateur Batista en 1959.
- En 1962, Kennedy, assassiné vient de prendre le pouvoir aux Etats-Unis.
- De Gaulle décédé est arrivé au pouvoir en France trois mois plutôt.
- La réunification entre le Cameroun anglophone et le Cameroun francophone vient d'avoir lieu.
- Frantz Fanon, l'aîné de quelques années de Biya vient de décéder;
- Nelson Mandela, aujourd'hui décédé est pleine résistance contre l'apartheid en Afrique du Sud et est en prison depuis 1961.

C'est un homme du passé qui aujourd'hui doit gérer la colère d'un peuple qui invente de nouvelles techniques de mobilisation et de contestation au quotidien. Même nos jeunes frères qui travaillent autour de lui, qui sont dans les forces de sécurité ont pleinement conscience de cette situation.

Pour Biya, qui est un héritier de la colonisation appartenant à cette "bourgeoisie nationale inutile" selon Fanon, dont tout n'est que violence. Dans sa matrice intellectuelle seule la répression, la barbarie, les arrestations, les camps de concentration. Il ne sait pas discuter, négocier, comme un "jeune". En fait, il est héritier de ce que Achille Mbembe qualifie de "part maudite de la colonie" , c'est à dire du point de vue philosophique barbarie, violence, exploitation et oppression. Ce que nos parents ont en fait subi pendant la colonisation française. En fait sous Biya, nous ne sommes autre chose que des colonisés.

Cliquez ici pour commencer à discuter, acheter et vendre en toute sérénité !
Partagez sur Google Plus

About BIGDeals

This is a short description in the author block about the author. You edit it by entering text in the "Biographical Info" field in the user admin panel.
    Blogger Comment
    Facebook Comment

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Laissez nous un commentaire sur cet opinion.