Opinion Cameroun

Opinion Cameroun
la révolution du transfert d'argent

Réponse des africains à Michel Sapin qui pense que la décision à prendre sur le Fcfa incombe aux africains

Voici les propos de Michel Sapin : "Ce n’est pas un sujet que j’aborde, car c’est un sujet qui appartient aux Africains. Le Franc malgré son nom est la monnaie des Africains, ce n’est plus la monnaie de la France, il a disparu en Europe. Sur toutes ces questions-là, c’est aux Africains de se prononcer et ce n’est pas à nous de le faire à leur place.
Il y a un rôle institutionnel bien connu: nous sommes un élément de garantie de la monnaie, mais pour le reste le rôle est avant tout d’écouter, de faciliter et d’appuyer lorsqu’il le faut. La France est là en amie pour soutenir, aider des pays qui sont puissants, ont beaucoup d’avenir, mais qui doivent faire face à un certain nombre de difficultés "

Voici quelques réponses des africains sur ce sujet :

Cliquez ici pour commencer à discuter, acheter et vendre en toute sérénité !


Commençons par dire clairement à qui profite le FCFA actuellement selon un africain : 

« Quel avantage a la France à faire perdurer ce système ? J’en vois deux. D’abord économique pour les grands groupes français qui peuvent opé­rer dans la zone sans risque de change et en rapatriant sans limites leurs bénéfices. Pour un groupe comme Bolloré, qui opère dans de nombreux ports africains, on peut imaginer que cela représente des sommes importantes. Ensuite politique. Il existe une logique de pré carré. Le franc CFA permet à Paris d’exercer une forme de "soft control" sur la manière dont ces pays se développent dans un contexte de concurrence exacerbée avec notamment l’arrivée de la Chine sur le continent. Cette dimension est prépondérante, car la réalité économique montre que les prin­cipaux partenaires commerciaux de la France ne sont pas dans la zone franc. Le Nigeria, l’Angola et l’Afrique du Sud arrivent en tête.

Les dirigeants africains y trouvent aussi intérêt ? Bien sûr. Ce système entraîne aus­si un siphonage des ressources domestiques vers Paris et les autres capitales européennes. Puisque il n’y a pas de li­mites à la convertibilité, les élites locales ont tout loisir de placer leur argent sur un compte étranger ou d’acheter un appartement parisien. C’est le point central. Nous avons des élites rentières qui n’ont pas in­térêt à faire évoluer ce système.
 »

Beti Benenga trouve que les propos de Sapin sont ceux d'un bandit :

"Monsieur Sapin, vous êtes un vilain menteur. Votre affirmation selon laquelle le franc cfa n'est plus la monnaie de la France est une insulte aux africains que nous sommes.

Où est fabriquée cette monnaie?
Avez-vous renoncé aux accords qui vous donnent un droit de veto sur les décisions prises sur cette monnaie?
Les 50 pour cent des devises reversées au trésor français seul habilité à les gérer?
Les taux de rémunérations insignifiants de ces dépôts?

Vous croyez pouvoir jouer à ce petit jeu jusqu'à quand? On sait bien que vous misez sur votre capacité de nuisance contre quiconque s'aventurerait à remettre en cause les avantages énormes que vous en tirez, comme jadis vous avez dérangé Sékou Touré.

Mais je sais que le temps n'est plus loin où tous les Etats victimes, unis comme un, se rebelleront contre ce vestige colonial et vous n'aurez que vos larmes pour pleurer. Il est encore temps de négocier carte sur table, et non de jouer à cache-cache comme vous le faites avec cette affirmation surréaliste. Vous jouez sur la méconnaissance de l'opinion publique? Eh ben, vous vous trompez, elle commence à être au fait des choses.

Petit bandit!
"

Pour Nyambarikon, c'est 440 milliards d'euros que la France extorque à l'Afrique par an à travers le Cfa

«Le Franc CFA n’est plus la monnaie de la France» (Michel Sapin, ministre français des finances)

Ah oui?! Chouette alors!
Comme ça,au lieu d’être le Franc des Colonies Françaises d'Afrique,ça va devenir le deutch des colonies germaniques d’Afrique?!
Et le fameux "compte d’opérations" actuellement a paris va pouvoir être transféré tranquillement à Bruxelles? ou meme à Berlin?Comme vous le demandent les allemands?

Parce que figurez-vous que ces mêmes allemands- vos anciens colonisateurs - affirment que vous extorquez aux africains 440 milliards d'euros par an !


Toujours pour Nyambarikon, nous africains ne croyons plus que cette décision est africaine, voici poruquoi 

«Ce n’est pas un sujet que j’aborde, car c’est un sujet qui appartient aux Africains».(dixit Michel Sapin,ministre français)

Nous y avions cru -tout naïvement-que ce sujet appartenait aux africains.

C'est pour cela que des l'an 2000,à la création de l'union africaine,on commence à poser les jalons de notre indépendance monétaire,échelonnée sur 14 ans,pour la création de .

1-L'UMA:Union monétaire africaine,basée a Yaoundé au Cameroun
2-La BCA:Banque centrale africaine,basée a Abuja au Nigeria

La BCA devait commencer a émettre sa monnaie des 2014.

Malheureusement,c’était sans compter avec les capacités de nuisance des prédateurs que vous êtes.
LA FRANCE de SARKOZY va s'activer comme un beau diable,et obtenir que les puissantes armées européennes et américaines déferlent sur la Libye,pour aller tuer celui autour de qui les africains menaient leur projet de monnaie:MUAMMAR KHADDAFI.
En mondovision,il sera exécuté le 20 octobre 2011.

Nous savons aujourd'hui pourquoi c'est la France qui avait déployé tant d’énergies a faire éliminer le dirigeant africain visionnaire que fut Muammar Khadaffi.

Alors, le problème du franc cfa serait "un sujet qui appartient aux Africains" dites-vous?

Comme vous êtes véritablement MENTEURS!Menteurs doublés de bonnes doses d'HYPOCRISIES et de cynisme!... 


Pour D-Gris, cette question est la preuve même de notre echec... nos nationalistes sont-ils donc mort pour rien ? 

Quasiment 60 années après les indépendances, nous voici, Africains, entrain de s'interroger sur la question de savoir si c'est à nous gérer notre monnaie pas? Je me demande si c'est à rire ou à pleurer... Pendant qu'on y est autant mieux se demander si ce fut une bonne idée de quitter le protectorat français et anglais... et ces massacres des nationalistes camerounais, cela valait-il donc la peine?
“Si les hommes doivent attendre leur liberté jusqu'à ce que l'esclavage les ait rendus sages et bons, ils risquent bien d'attendre toujours !” Thomas Macaulay. 


Les ANGLOPHONES ont raison de dire que nous sommes la RÉPUBLIQUE FRANÇAISE du CAMEROUN. Franc CFA = Franc des Colonies Françaises d'Afrique

Quel déshonneur !!!!


Pour Bih, le franc cfa est une très grosse arnaque qui continues à maintenir nos peuples dans la pauvreté et l'esclavage.

14 black African nations still in slavery?
Why is Morocco, Algeria, Tunisia, not part of the CFA pact? Don't they speak French? Don't they have petrol?
This was a system designed to keep black people very poor and never ever independent.
How many black billionaires are in Francophone Africa? They French don't allow us to grow and become billionaires with strangulating policies.
The French control the money, control the reserves, control our ports, control our industries, control all major companies involved in building a nation, control our leaders. Etc
Why is Haiti -French Colony today very poor as opposed to Jamaica -English colony, Curaçao -Dutch colony, or Dominican Republic Spanish?
France left Haiti with very strangulatiing policies from the inception of the Republic destroying to date.
Same will continue to happen in Francophone until we have control of our Money, our resources, our system of government, our military etc
We are not an independent people, yes we have food to eat but that doesn't make you independent.



 Pour le Statège, la France a déjà tué et continuera à tuer pour maintenir le Fcfa ( cas du professeur Pouemi ).

Pour commencer, est ce que le français Sapin peut nous dire qui a assassiné le Panafricaniste Ivoirien Joseph Tchuidjang Pouemi, le 27 décembre 1984, deux ans après avoir placé un fourbe serpent venimeux à la tête du Cameroun dont le professeur Pouemi avait gentiment refusé de rejoindre son équipe parce qu'il n'avait pas de double nationalité.
Ce monsieur, ministre de son état, ne semble pas du tout savoir de quoi il parle.
Il fait semblant de n'avoir pas lu ''Monnaie, servitude et liberté'' du professeur Pouemi et qui est la bible qui prouve que la colonisation de l'Afrik n'a jamais cessé depuis la nuit des temps.
Les colons à la peau roses ont simplement été substitué par ceux à la peau noirâtre ayant le même schema mentale et le même esprit sanguinaire.

''En rappel, Paris s’est dit ouvert, à la mi-mars dernier, «à toutes les propositions» que les 15 pays de la zone Franc pourraient formuler lors de la réunion d’Abidjan où il sera aussi question des programmes du FMI et l’accès des pays à des emprunts.''

Sans oublié que le professeur Joseph Tchuidjang Pouemi ayant été assassiné pour servir d'exemple, tout fonctionnaire qui ira à l'encontre des consignes données sous cap par la mère france, subira le même sort que celle subit par notre illustre Professeur Ivoirien.

 
Partagez sur Google Plus

About BIGDeals

This is a short description in the author block about the author. You edit it by entering text in the "Biographical Info" field in the user admin panel.
    Blogger Comment
    Facebook Comment

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Laissez nous un commentaire sur cet opinion.