Opinion Cameroun

Opinion Cameroun
la révolution du transfert d'argent

Le Jerry Rawlings camerounais doit vite se lever pour sauver l’unité nationale et redonner l’espoir au peuple Par Leon Tuam


Les Camerounais ne sont pas des pantins que des criminels au pouvoir doivent après 34 ans continuer de maltraiter, de diviser, d'emprisonner, de réifier et tenter de manipuler pour dresser les uns contre les autres.

L'heure de mettre fin à la grande humiliation des Camerounais est arrivée. Tous les vrais patriotes camerounais doivent se lever pour se dépêtrer de Paul Biya et de son système. La moindre marche-arrière alourdira nos souffrances.

Le Cameroun ne manque pas de Sauveur. Mais ce Sauveur doit passer par les sorties et actions populaires des patriotes pour atteindre son but, qui consiste en la neutralisation définitive de Biya. Les uns et les autres doivent suivre l'exemple des compatriotes du nord-ouest et du sud-ouest.

Que le fédéralisme soit revendiqué au Cameroun n'est que normal. Que les gens demandent de meilleures conditions d'études ou de vie dans leur pays n?est que normal. Que des gens revendiquent la justice sociale, la fin de la corruption, des pillages et du favoritisme dans leur pays n?est que normal.

Pub : Discutez, achetez, vendez en toute sérénité sur Simpofo.com

Les Camerounais, qu'ils soient francophones, anglophones, du nord, de l'est, du sud ou de l'ouest, doivent éviter que des gens qui ont ruiné leur pays les dressent contre leurs frères et sœurs. Non, non aux manipulations.

Les ennemis du peuple sont en déroute et agonisent. Douala doit être dehors, Yaoundé doit être dehors, Bafoussam doit être dehors, étudiants, paysans, commerçants, enseignants, etc. tous doivent se lever pour agir et accélérer l'action du Sauveur qui, soyons-en sûrs, veille dans l'ombre.


Les imposteurs au pouvoir ont détruit et volé jusqu'à l'espoir au peuple, et l'unité nationale est dorénavant terriblement menacée.

Nous ne pouvons plus souffrir la perte de la moindre parcelle de ce très cher pays. Que tout le pays se mette debout, et que vite arrive le Jerry Rawlings camerounais. Pas de pitié pour les traîtres et fossoyeurs du peuple.

Par Leon Tuam
Partagez sur Google Plus

About BIGDeals

This is a short description in the author block about the author. You edit it by entering text in the "Biographical Info" field in the user admin panel.
    Blogger Comment
    Facebook Comment

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Laissez nous un commentaire sur cet opinion.