Opinion Cameroun

Opinion Cameroun
la révolution du transfert d'argent

Bernadint repond à Owona Nguini à propos du doctorat de Chantal Biya et profite pour faire le bilan de Paul Biya après 34 ans au pouvoir.

Alors quand un homme simple, avec des goûts simples, soutient un régime comme celui dépeint ci-dessus, on peut se dire qu’il est incapable de saisir la nature malfaisante de l’hydre, ou bien même que le besoin de satisfaire son quotidien l’oblige. Ce serait méchanceté que de lui en vouloir. 

Mais lorsqu’un homme prétendu de quelque qualité et de grasse formation s’engage dans la dénonciation des travers de notre quotidien, comme exposé plus haut, la jeunesse (l’avenir) suit. Nous lui prêtons une oreille attentive. Nous le glorifions. Oui ! J’y ai été de ma bouffante. Puis voilà qu’au détour d’une promotion, un moins que rien de maroquin élimé et sans couleur, il se fait le thuriféraire du régime qu’il nous disait honnir. 

A ton avis, me resterait-il quelque main pour tresser quelque misérable laurier à pareil misérable ? Quand bien même ces deux mains se sentiraient libres et prêtes à convoler, mon esprit s’interdirait à applaudir un quidam qui s’émerveille de ne plus comprendre les travers, qu’hier encore, il dénonçait. Et ça me met l’âme en peine. Ca met mon esprit en grand bouillonnement. Pourtant je sais, nous le savons tous : l’homme est cupide par nature… 

Alors oui ! Tout homme conscient, peu importe qu’il fut intellectuel, qui soutient tel régime serait à passer par les armes le temps venu. 


Pub : Discutez, achetez, vendez en toute sérénité sur Simpofo.com


Sauf évidemment si tout le bilan comme exposé plus haut était de ma seule fantaisie. C’est donc moi qu’on devrait fusiller, et tout de suite ! 

Les augures me disent quand même que non ! 
Esquissons un semblant de bilan de 34 ans de pouvoir : 

o Éducation : (la déliquescence de notre système ne te dit-il rien ?... de plus en plus d’analphabètes, évidemment, les écoles manquent et l’Etat aide à peine les entreprises individuelles quand à travers ses fonctionnaires il n’en organise pas la décrépitude) 

o Santé : (Qui peut se soigner au pays ? ils sont si conscients qu’ils ne s’y risquent pas, eux-mêmes ! Des médecins payés au lance-pierre qui se refont une santé financière sur le dos de malades universellement soignés à la perfusion de sucre. Je ne te dis pas le calvaire des diabètes avant de passer de l’autre côté. Des affaires à foison : les quadriplés de Yaoundé, morts parce que notre futur Dr honoris causa, celle que le Chérubin va couronner, avait pris les couveuses pour sa fondation…Koumatekel charcutée à la lame de rasoir, Vanessa Tchatou… n’en rajoutons plus) 

o Libertés individuelles et Justice : (Que font les petits commissaires aux citoyens ? la brutalité inique, la corruption érigée en institution... Obtenir un titre de propriété est un chemin de croix pour le postulant qui remplit au passage les poches du sous préfet et celles de quelques notables locaux. Aucune garantie. Un officier va s’installer sur vos terres. Quelle justice saisirez-vous ? ) 

o Economie: (le salaire minimum à 28 500 F CFA quand en côte d’Ivoire il est de 110 000 et au Gabon de 150 000. Le Cameroun est-il moins pourvu ? L'informel est roi, et quel informel ! cahin-caha, notre économie a sombré. Les investisseurs se sont enfuis. On va construire des tracteurs, non des autos, pourquoi pas des avions, etc..) 

o Infrastructures : (dis-moi où elles sont et dans quel état. Le port de Douala a été laissé à Bolloré qui y règne en maître, alors que les importateurs camerounais sont taxés au-delà du raisonnable quand ils se sont défaits contre espèces trébuchantes de l’arbitraire tracassier. Je sais de quoi je parle) 

o Société : (méfiance entre les tribus ? le régime en fait même un moyen de gouvernement. Une tribu contre une autre, et ça marche ! Trop bien même si on voit comment cela se passe ici. Un gouvernement qui n’existe que sur le papier, le chef étant en vadrouille. Il vient de quitter l’hôtel Intercontinental pour s’installer dans un manoir d’où il dirige le Cameroun ou ce qu’il en reste… Hier c’était sa fille installée dans une demeure de milliardaire à Beverlly Hills. D’où vient l’argent ? Dans le numéro de ‘’Jeune Afrique’’ qui parlait des salaires des présidents africains, Biya arrivait en dernière position avec une somme avoisinant les 200 euros (131.000 F CFA) mensuels si ma mémoire ne me joue pas des tours. Même en mettant de côté depuis 34 ans, aurait-il pu offrir un seul mois de loyer à sa fille ?

un dernier 

o La sécurité : (Les coupeurs de routes, la criminalité généralisée ‘’les neuf de Bépanda’’ les crimes rituels, ‘’Mimboman’’ le terrorisme au nord. Le président, Chef des armées, y a-t-il mis les pieds alors que ses soldats sont abattus, démembrés tous les jours ? faut-il en rajouter ?
Partagez sur Google Plus

About BIGDeals

This is a short description in the author block about the author. You edit it by entering text in the "Biographical Info" field in the user admin panel.
    Blogger Comment
    Facebook Comment

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Laissez nous un commentaire sur cet opinion.